+ noël

Bienvenue sur mon blog.
Il n'est jamais trop tard pour s'y mettre ! N'ayant jamais pratiqué de sport, je suis venu à la course à pied par hasard l'année de mes 40 ans. Comment on devient sportif sur le tard ? Lire ici.
Ce blog est destiné à vous faire découvrir, petit à petit, mon parcours de "sportif", depuis août 2008 et mon plus gros défi à l'époque : UTMB (CCC), 98 km autour du Mont Blanc. Ce qui m'a donné l'envie de partager mes impressions.
2010 = 10 années de courses à pied. Découvrez la rétrospective dans le détail ici.

N'hésitez pas à me rendre visite régulièrement et me laisser vos commentaires. Merci.
Bernard. (Bernard RONGVAUX, Virton, Belgique)

" Un pessimiste voit des difficultés dans chaque opportunité. Un optimiste voit des opportunités dans chaque difficulté "
"On ne s'arrête pas de courir parce qu'on vieillit, on vieillit parce qu'on arrête de courir"
Note :si des pages pop-up indésirables s'ouvrent, c'est totalement indépendant de ma volonté.
Activez le blocage pop-up de votre navigateur.

dimanche 25 juillet 2010

• Récupération

Après mon "coup de fatigue" au trail des Ardennes, j'ai décidé d'arrêter 2 semaines, histoire de récupérer un peu. Pas la peine d'en rajouter ...
Et j'ai tenu le coup ...Juste une petite sortie d'ih (enfin ....1h30, quoi !) le dimanche suivant, histoire de "tester", mais très cool, juste pour ne pas perdre l'envie.
Et deux semaines après : semi-marathon de St-Léger, parcours boisé et vallonné, je n'ai pas pu résister. De suite, j'ai senti que le repos avait été porteur, les sensations étaient bonnes, mais mollo, ne pas se griller. Le dernier kilomètre a été un peu long. Résultat : 01h42'. Un bon temps, pour moi.
Puis une sortie en VTT pour changer (là, je dois vraiment me forcer, c'est pas vraiment mon truc); et un peu de kayak...

Et ce samedi 23, reprise d'un "vrai" entraînement : 33 km dans le superbe massif luxembourgeois du Müllerthal. Je ne me lasserai jamais de cet endroit sublime ! Parcours que je fais habituellement assez relax entre 5h et 5h30, cette fois, avec l'ami Thierry on a mis 04h20 !! Les mollets ont bien chauffés, mais les sensations étaient excellentes (c'était ma crainte en y allant : pourvu que...).
Me voilà donc rassuré, nul crainte de sur-entraînement, juste un bon coup dans le vide. Et j'ai eu le retour d'autres bons coureurs qui ont vécu le même phénomène, probablement dû à la chaleur.

Bien motivé pour la suite, objectif Mont-Blanc (TDS). Je prépare mes cartes pour la reconnaissance de cette semaine ...
J'y suis déjà ... dans ma tête ! Motivé, motivé !!

Aucun commentaire: