+ noël

Bienvenue sur mon blog.
Il n'est jamais trop tard pour s'y mettre ! N'ayant jamais pratiqué de sport, je suis venu à la course à pied par hasard l'année de mes 40 ans. Comment on devient sportif sur le tard ? Lire ici.
Ce blog est destiné à vous faire découvrir, petit à petit, mon parcours de "sportif", depuis août 2008 et mon plus gros défi à l'époque : UTMB (CCC), 98 km autour du Mont Blanc. Ce qui m'a donné l'envie de partager mes impressions.
2010 = 10 années de courses à pied. Découvrez la rétrospective dans le détail ici.

N'hésitez pas à me rendre visite régulièrement et me laisser vos commentaires. Merci.
Bernard. (Bernard RONGVAUX, Virton, Belgique)

" Un pessimiste voit des difficultés dans chaque opportunité. Un optimiste voit des opportunités dans chaque difficulté "
"On ne s'arrête pas de courir parce qu'on vieillit, on vieillit parce qu'on arrête de courir"
Note :si des pages pop-up indésirables s'ouvrent, c'est totalement indépendant de ma volonté.
Activez le blocage pop-up de votre navigateur.

mardi 8 avril 2014

• Au Fil du Bocq : Trail Des Sauvages


http://www.bailrun.net

Dimanche 06 avril 2014

                                                                 34 km - 1000m D+






Trévires et Reims devant notre pub !!


Ambiance très décontractée juste avant le départ...

Ce parcours nous avait bien plu l'an dernier, mais ce n'était pas la grande forme (voir compte-rendu 2013).
Nous étions donc partant pour le refaire, mais dans de meilleures conditions.
Ce qui fut le cas ! Une météo superbe, un parcours exigeant et de qualité, pratiquement inchangé (mis à part un petit passage dans un village).
Je décide d'en faire un bon entraînement, histoire de garder des acquis du Ventoux encore tout proche (à peine 3 semaines).
Consigne : pas le fou dans les montées, régulier et en endurance sur les longs passages, se défouler dans les descentes.
Et ma consigne fut respectée de bout en bout, avec un réel plaisir dans les nombreuses descentes assez techniques. Les grimpettes en lacets sont abordées sagement, mais sans traîner malgré tout.
Juste un petit coup de mou vers le 35e km. C'est à ce moment que Céline me rattrape. Elle progresse bien...
Je mets 1 ou 2 km pour me requinquer, puis ça repart gentiment, un peu au forcing sur la fin, mais en courant jusqu'au bout. Je ne m'autorise qu'un minimum de marche.
Ce fut payant, avec un temps honorable (20 min de moins qu'en 2013) et une place dans la première moitié au classement, ce qui me satisfait pleinement !! Aucun soucis de crampes.....Ouf !

Côté photos, comme au Jonquilles le mois précédent, je n'ai pas pris le temps d'en faire, concentré sur ma course que j'étais. Et comme le parcours était le même, je vous renvoie à celles de l'an dernier....

Et la bonne surprise de revoir nos amis de Reims ....







Résultat : 04:06:33 - 206e/442 classés (466 partants)
Céline : 04:07:07 - 210e 


Aucun commentaire: