+ noël

Bienvenue sur mon blog.
Il n'est jamais trop tard pour s'y mettre ! N'ayant jamais pratiqué de sport, je suis venu à la course à pied par hasard l'année de mes 40 ans. Comment on devient sportif sur le tard ? Lire ici.
Ce blog est destiné à vous faire découvrir, petit à petit, mon parcours de "sportif", depuis août 2008 et mon plus gros défi à l'époque : UTMB (CCC), 98 km autour du Mont Blanc. Ce qui m'a donné l'envie de partager mes impressions.
2010 = 10 années de courses à pied. Découvrez la rétrospective dans le détail ici.

N'hésitez pas à me rendre visite régulièrement et me laisser vos commentaires. Merci.
Bernard. (Bernard RONGVAUX, Virton, Belgique)

" Un pessimiste voit des difficultés dans chaque opportunité. Un optimiste voit des opportunités dans chaque difficulté "
"On ne s'arrête pas de courir parce qu'on vieillit, on vieillit parce qu'on arrête de courir"
Note :si des pages pop-up indésirables s'ouvrent, c'est totalement indépendant de ma volonté.
Activez le blocage pop-up de votre navigateur.

mardi 10 mars 2015

• AYMON Trail




Samedi 28 février 2015

30 km - 1450m D+


 


La reprise de la saison était programmée en mars, avec le Trail du Petit Ballon en Alsace.
Puis, vient l'annonce de cet "Aymon Trail", à Bogny-sur-Meuse, sur les traces de l'Ardennes Méga Trail ....
Ben, il ne fallut pas longtemps pour se décider. Le confluent Semoy-Meuse, c'est une terre de prédilection pour trailer..averti ! Et tout cela à un jet de pierre de chez nous ( oui, bon, il faut lancer un peu fort malgré tout ;-) Une bonne heure de route quoi.  Et puis, l'élite gaumaise (oui, la Gaume c'est notre région ...) s'y est donné rendez-vous, alors...ambiance garantie.

Tout cela pour avancer la reprise tant attendue, après le succès du Trévire Night Trail (TNT)de notre club. Cela devient une tradition en début d'année (premier vendredi de janvier, va falloir noter dans votre agenda...)!

Donc, il fallut s'entraîner un peu (oui, seulement un peu, car je manquai de temps). Quelques reconnaissances du TNT sur nos terres, un trail local à Rulles dans la neige (un bon exercice !). Et puis, vogue la galère, on verra bien.
Et tant qu'on y est, je le ferai sans les bâtons, tiens ! 30 km, cela devrait passer (alors que je sais pertinemment que le dénivelé sera costaud...).
Ce n'était pas le bon choix, évidemment ...:-) Ce fut un peu galère....

Mais, commençons par ....la fin : un vrai trail costaud, varié (quand ça ne monte pas, c'est que ça descend..), les portions roulantes que j'appelle "de liaison" sont très courtes, entièrement en forêt, avec de beaux paysages. Et, pour une première, très bien organisé, ce qui ne gâche rien.

Il ne fait pas très chaud par ce beau matin d'hiver (-4°). Mais la journée s'annonce belle avec le soleil qui  fait le forcing pour traverser le brouillard et tenter de nous caresser de ses rayons ardents (wouah, c'est beau, n'est-ce pas ?). Quand je ne pourrai plus trop courir, je ferai écrivain (attention mon ami Alain Bustin, y'aura de la concurrence.:-)).

Bogny-sur-Meuse. Retrait des dossards, s'équiper (3 couches), saluer les potes, attendre le départ.


Le selfie habituel : on a plutôt bonne mine pour la reprise :-)


Nous sommes environ 300 à nous lancer un peu avant 09h, vers ....le départ réel. Un petit km qui nous emmène sur les hauteurs du village, au plateau des "4 fils Aymon", via une belle grimpette qui servira d'échauffement.







Avec Fred et Thierry, les mêmes qu'à l'AMT.

sous le regard des 4 Fils Aymon
 09h : c'est bien parti cette fois, non pas droit devant dans le talus, mais vers la gauche, via une petit chemin roulant en descente, passage au bord du village, pour remonter raide de l'autre côté. En à peine 2 km, on a bouchonné déjà 3 fois. Tout cela pour contourner la butte des "4 fils" et s'élancer pour de bon sur les multiples mono-traces, après la descente glissante des escaliers. Ici, le profil est à peine exagéré, quand ça monte, c'est raide, et quand ça descend, ce l'est tout autant. Autant vous dire, que sans mes bâtons auxquels je suis un grand habitué, ce ne fut pas simple.





Au ravitaillement du 14e km, j'étais encore bien dans le coup. Au passage du 20e, ça commençait à être dur. La grimpette qui suivit fut très dure : mes cuisses étaient tétanisées et les crampes se pointaient. Quelques minutes d'arrêt furent nécessaires afin de récupérer un peu, puis une  ascension lente sans trop forcer (facile à dire ....) avec un bâton improvisé (dans les bois, il y en a plein, des bâtons..). La suite fut du même acabit. Mais toujours avec un réel plaisir en descente, où j'ai pu me régaler et rattraper le temps perdu. Des descentes "sur le cul", grasses et pentues. Le brouillard a fini par se lever, le soleil par nous réchauffer. De très beaux passages, techniques, boueux, le long de petits ruisseaux, voie ferrée, Semoy ...et signaleurs déguisés.

Les derniers km arrivent plus vite qu'estimé. On revient par la route pour passer sous l'arche dans la salle.
Les 4h estimées ont été quelque peu dépassées, mais les guiboles ont tenu, et les crampes ont été remisées au placard.



Finalement, une  bonne course, un classement honorable (de mon niveau), pour une course difficile pour un début de saison. Côté dénivelé, on était plus proche des 1600m que des 1450 annoncés.

Et pour couronner la journée, le podium V1 était entièrement belge ! Ce fut un délire d'applaudissement, et la bière coula à flot. Bravo les gars !!


Céline s'en tire un peu mieux que moi, sans bâtons également, mais par la force des choses car un des siens à lâché juste avant le départ. Et l'autre était....dans mon sac !! Malin, je n'y ai même pas pensé....Pfffffff !!



Un bon entrainement pour l'Alsace 15 jours plus tard !!

Résultat : 4h46'12'' - 162e/266 classés -
Céline : 4h37'11'' - 144e  

En résumé, l'Aymon Trail c'est ça  ...







...puis ça....






...avec aussi de ça:






Mais, c'est aussi ça :











2 commentaires:

Babou Pelzer a dit…

Joli CR ! bravo
J'y étais aussi et étais sur le podium 2ème V2F et suis belge, moi aussi, des environs de Liège !
Bravo à toi pour ta reprise et sans doute à une prochaine sur un trail d'ici ou d'ailleurs.
Sportivement
Babou Pelzer

Jérémie DEGRAEVE a dit…

Merci beau compte rendu je partage sur le site de K Raid Ardennes.
Merci à vous les ami(e)s Gaumois :)