+ noël

Bienvenue sur mon blog.
Il n'est jamais trop tard pour s'y mettre ! N'ayant jamais pratiqué de sport, je suis venu à la course à pied par hasard l'année de mes 40 ans. Comment on devient sportif sur le tard ? Lire ici.
Ce blog est destiné à vous faire découvrir, petit à petit, mon parcours de "sportif", depuis août 2008 et mon plus gros défi à l'époque : UTMB (CCC), 98 km autour du Mont Blanc. Ce qui m'a donné l'envie de partager mes impressions.
2010 = 10 années de courses à pied. Découvrez la rétrospective dans le détail ici.

N'hésitez pas à me rendre visite régulièrement et me laisser vos commentaires. Merci.
Bernard. (Bernard RONGVAUX, Virton, Belgique)

" Un pessimiste voit des difficultés dans chaque opportunité. Un optimiste voit des opportunités dans chaque difficulté "
"On ne s'arrête pas de courir parce qu'on vieillit, on vieillit parce qu'on arrête de courir"
Note :si des pages pop-up indésirables s'ouvrent, c'est totalement indépendant de ma volonté.
Activez le blocage pop-up de votre navigateur.

jeudi 21 avril 2016

▪ DKV Urban Trail Luxembourg



Dimanche 17 avril 2016

Trail des Forts 27 km - 582m D+


Zig-zag dans Luxembourg-ville

Ben oui, ça va monter-descendre.....


2e étape sur notre série de 3 d'affilée en avril. Après notre déception le week-end passé à Hollange (voir Trail de la Strange), nous abordons cette course en "tourisme sportif". Pas de folie avant le gros défi du dimanche qui va suivre (55km dans les Vosges).
Objectif : découverte ludique des curiosités de Luxembourg Ville et ses environs.

Nous nous y rendons en train, par facilité (10 min à pied de la gare). En approche de la Cité Judiciaire, lieu du "village trail", rien ne suppose qu'une grande course va se dérouler ici; tout est calme. Ce n'est qu'en pénétrant vers le "plateau Saint-Esprit", que plus d'agitation se manifeste. Nous voilà au cœur de l'action. L'endroit est assez impressionnant, mais pas très bien organisé...Cela va vite pour le retrait des dossards, mais c'est moins évident pour dénicher la consigne à bagages (bien cachée au bout d'une impasse, non signalée !). Ce qui nous empêche d'assister au départ du 34 km, trop tard !

ça, c'est typiquement luxembourgeois :-)



un cadre assez prestigieux

notre "selfie" rituel

Le soleil est de la partie, mais un vent frais nous fait hésiter à enlever une couche.
Très peu de connaissances, à part Olivier W. qui nous a gentiment invité sur cette course (merci Oli!), et Denis Perl (sur le 13 km), une rencontre habituelle et chroniqueur à ses heures également. Et l'une ou l'autre figure connue d'ici ou là, sans plus. Petit coucou avec la mascotte DKV.

Pour le reste, beaucoup de luxembourgeois et allemands, tout comme le commentateur qui ne diffuse aucune info en français (eh oui, c'est comme ça au Luxembourg...il faut tout deviner !)

Bon, l'heure est proche, il nous faut nous rendre dans le sas de départ. Nous voilà bloqués par une rubalise .... Mince, nous voilà relégués dans le 2e départ à 11h10. Mais on n'a pas bien tout compris, car le plus gros de la troupe se trouve dans le 1er sas (soit environ 300 concurrents), et à peine 50 coureurs se retrouvent dans le 2e sas....avec les marcheurs ! Va falloir m'expliquer... Bon, l'avantage c'est que nous sommes certains de ne pas avoir de bouchons aux premiers escaliers.

départ de la première vague...

bon, ben, ya plus qu'à attendre


Et ça part gentiment...D'abord vers le centre ville, un peu de lèche-vitrines de boutiques chic, puis ça part en zig-zag au gré des ruelles pavées typiques, Place du Théâtre et Palais Grand Ducal. Ensuite nous plongeons vers les passages des casemates et une superbe vue sur le Gründ et l'abbaye de Neumunster, où nous passerons au retour.



le Palais du Grand Duc


Abbaye de Neumunster vue d'en haut

Passages sous voûtes, portes impressionnantes, nous traversons les fortifications de la vielle ville, tout en descente. Au loin, le pont "rouge" Grande Duchesse Charlotte. Nous continuons la "visite" des chemins de ronde le long des casemates, vers le fond de vallée.



au fond, le "pont rouge" typique de Luxembourg

 Les premiers passages en escaliers, puis descente d'une tour via le colimaçon, et direction Clausen et les rives de l'Alzette.  Passage sous l'impressionnant viaduc du chemin de fer, une boucle dans Clausen et son ancienne brasserie, un ravito que nous zappons (3,5 km, trop tôt... ).






Nous passons sur l'autre rive, pour attaquer les ..... escaliers ! Déjà une belle volée.. avec un palier en balcon très agréable, et la 2e volée.. Ouf, ça passe bien. Et le temps de le dire, nous voilà ...à hauteur du viaduc sous lequel nous passions il y a peu ! 

2 par 2 ...ou 4 à 4 ?? Non, mollo....



 Nous sommes au plateau du Rham, et passons sous la tour Jacob. Nous contournons tout le plateau en descendant le long des fortifications, petites ruelles pittoresques, escaliers, pour nous retrouver dans le quartier "Moyen Age" le long du cours d'eau. 






Nous sommes au km5, et jusque maintenant c'est très agréable et pittoresque. Notre allure est bonne, ni trop lente ni trop rapide. Je prends le temps de visiter du regard et mon appareil photo est en stand-by permanent. Je "flashe" à la japonaise", je ferai le tri plus tard :-)..

Peu après le 6e km, nous quittons la ville pour rejoindre la forêt environnante. Là, nous abordons la partie "nature" du trail. Chemin de terre, rocaille, racines, en léger dénivelé, de jolis petits sentiers nous emmènent pendant environ 1,5 km vers 2 belles volées d'escaliers ( il y en a beaucoup à Luxembourg ....)! Un peu de route, en descente, puis de nouveau de beaux petits sentiers en balcon le long de l'Alzette.


Ahhhh, ça rigole moins :-)
mais là, c'est très agréable ....





Tiens d'étranges gros oiseaux de fer semblent frôler les arbres .... Nous nous dirigeons vers l'aéroport du Findel.

Km10, toujours très agréable, une chouette "promenade" sous le soleil.

Plus loin, on nous fait quitter le beau chemin plat pour gravir la colline et la redescendre un peu plus loin. Beau passage trail, on se régale.
Ravitaillement, peu garni, on fait une pause rapide, 2-3 min tout au plus....

Et ça repart sur les chemins et sentiers. Ce sera ainsi sur les 10 km suivants, passage sur l'autre rive (via un pont, je vous rassure, pas les pieds dans l'eau...), et belle montée vers d'autres sentiers en balcons, formations rocheuses, en route vers la ville. Encore un peu d'escaliers, route de la Montagne (ça ne s'invente pas...), belle petite descente pour un retour le long du cours d'eau, moulin de Schaffmillen le long de hautes falaises. Ravitaillement au club de kayak.





le moulin de Schaffmillen



Juste après, quelques marches, sentiers encore. Km 15. Puis c'est le retour vers la civilisation à Hamm. Alternance de route et encore de beaux sentiers en balcon, avec une belle vue panoramique sur la vieille ville. Une belle descente en lacets nous ramène vers le secteur commun du Pulvermühle et son passage sur passerelles métalliques (à cause de travaux d'envergure du chemin de fer) qui rebondissent comme sur un trempoline.








 Nous longeons le viaduc et on se retrouve dans la vieille ville du Grund. On zappe le ravito au pied de la falaise. Direction l'Abbaye de Neumunster via des ruelles pittoresques et vue sur les fortifications de la ville haute et les casemates. Impressionnant !






la cour de l'Abbaye


Traversée de l'Alzette via les chemins de ronde (et quelques marches...), pour longer les fortifications sur l'autre rive, avec une vue splendide sur l'église Saint-Jean le long de l'eau, on court dans une "carte postale" !!



C'est pas joli, ça ??

Là, plusieurs volées d'escaliers nous emmènent vers le haut de la ville. Et au bout de la petite route, un escalier "artificiel", pour passer au-dessus de rien, juste pour arrondir le chiffre des ... 900 marches (paraît-il...) !


des escaliers artificiels presque pour rien...


Passage sous la Montée de Clausen, vue sur les jardins de l'Hospice, le fort de la Dent Creuse. 



Nous sommes au km20 et tout se passe pour le mieux.On apprécie...:-)

Longue montée en pente douce sur route, tour Malakoff, beau sentier technique en lacets pour arriver au plateau du Kirchberg, et son ravitaillement.
Place de l'Europe (centre de Conférence, Parlement Européen, Philarmonie,...).







Puis, soudain, mon appareil photo refuse tout service... Ben quoi ?? Plus de batterie ! Ben oui, ça fait plus de 02h qu'il est quasi allumé en permanence (140 photos prises.. en courant !). Bon tant pis pour la suite.....

Donc je loupe les photos de la traversée du  Fort Thungen et du Musée d'Art Moderne (km22).
On redescend en sentier et ruelle vers le Pfaffenthal, un dédale de ruelles pour arriver à l'entrée de ... l'Aqua tunnel, long de 1 km sous la ville, une curiosité unique, ouvert uniquement en de très rares occasions. Je tente malgré tout une dernière photo...Ouf, tout juste.

la dernière !

On ressort à proximité du Pont Adolphe, puis une petite boucle nous amène, via 2 nouvelles volées d'escaliers, à la Place de la Constitution.
Plus que quelques centaine de mètres le long du Boulevard Roosevelt, la Cathédrale Notre-Dame de Luxembourg, et notre visite se termine, après un périple d'environ 02h45', dans le cœur de la citadelle de la Ville Haute, là où se niche la Cité Judiciaire.



Contrairement à notre appréhension de devoir se "farcir" des routes et pavés, nous avons trouvé ce parcours très ludique, varié et en aucun moment monotone !! Que du plaisir de bout en bout ! Et quel bonheur de terminer une course sans fatigue ni courbatures.
Et côté escaliers, nous avons été servis, un très bon entraînement!

Dommage que le retour à la "consigne" ( longue file et prise d'assaut à cause de bénévoles trop lents semble-t-il..) et trouver les douches fut un parcours du combattant (il fallait juste trouver la "rue des bains" au centre ville ...). Sans parler du ravitaillement d'arrivée presque vide...

C'est malgré tout sur une bonne note que nous terminons ce deuxième opus d'avril.
Périple à recommander et à refaire à l'occasion.

Résultat : 02:47:56 - 219e/361 classés


Aucun commentaire: