+ noël

Bienvenue sur mon blog.
Il n'est jamais trop tard pour s'y mettre ! N'ayant jamais pratiqué de sport, je suis venu à la course à pied par hasard l'année de mes 40 ans. Comment on devient sportif sur le tard ? Lire ici.
Ce blog est destiné à vous faire découvrir, petit à petit, mon parcours de "sportif", depuis août 2008 et mon plus gros défi à l'époque : UTMB (CCC), 98 km autour du Mont Blanc. Ce qui m'a donné l'envie de partager mes impressions.
2010 = 10 années de courses à pied. Découvrez la rétrospective dans le détail ici.

N'hésitez pas à me rendre visite régulièrement et me laisser vos commentaires. Merci.
Bernard. (Bernard RONGVAUX, Virton, Belgique)

" Un pessimiste voit des difficultés dans chaque opportunité. Un optimiste voit des opportunités dans chaque difficulté "
"On ne s'arrête pas de courir parce qu'on vieillit, on vieillit parce qu'on arrête de courir"
Note :si des pages pop-up indésirables s'ouvrent, c'est totalement indépendant de ma volonté.
Activez le blocage pop-up de votre navigateur.

mardi 12 avril 2016

▪ Trail de la Strange, Hollange (B)


http://www.hollangevtt.be/trail/index_trail.html

 

Samedi 09 avril 2016

32 km - 1150m D+



 

C'est parti pour une passe de 3 week-ends d'affilée : Trail de la Strange (comme entraînement), Urban Trail Luxembourg (sortie ludique)  et objectif Trail des Roches dans les Vosges (55 km).


"Situé dans le Parc Naturel de la Haute Sûre, le village de Hollange jouit de paysages exceptionnels et vallonnés, offrant des terrains de jeu magnifiques aux amateurs de sensations. Fort de leur expérience en VTT (Meilleure Organisation 2013 au Challenge O2MC), les organisateurs des 
« BOUCLES DE HOLLANGE » ont décidé de faire découvrir leur région, à pied cette fois, en organisant le TRAIL de la STRANGE".

Bon, c'est pas loin, cela peut être pas mal pour découvrir un peu plus la région. Je me souviens d'un raid (BABA Raid) dans la région de Martelange (à quelques encâblures de là...), il y avait du dénivelé!
C'est pas la grande forme, mais en faisant mollo, ça devrait passer....
Mais je me méfie un peu des organisations trail "VTT" .....Les chemins trop roulants, c'est pas trop mon truc.

Petit village, mais une salle toute récente aux installations propres et modernes. Nous arrivons assez tard, juste le temps de retirer notre dossard, déposer nos sacs à la "bagagerie" et pas le temps de s'échauffer. Le temps est sec, ensoleillé, mais avec un vent frais.

Départ à 13h30. 93 coureurs sur cette distance. ça part assez vite. D'abord en petit vallonné, style piste de moto-cross, mais à froid c'est un peu juste. Ensuite un long chemin, puis le long d'un ruisseau; montée en prairie; petit ruisseau; un peu de route; passage sous la nationale; piste RAVEL, et -enfin- un petit bois, avec une belle montée encombrée de sapins abattus.






là, c'est bien .....

......là, moins bien ....

....et ici pas bien du tout !



Ici, c'est très bien :-)
Ma moyenne oscille autour des 10km/h, un peu trop vite à mon goût; mais je me sens bien. Un peu juste en montée, mais bonne récupération sur les autres portions. Cela va-t-il durer ??

La suite du parcours est du même acabit : alternances de longues portions dégagées en prairies, traversées de village sur route, long chemin empierré,....et de temps à autres une petite portion de vrai trail, un peu technique et vallonné. Mes doutes se confirment : c'est un parcours essentiellement VTT... Je le trouve un peu monotone, et ces longues portions me fatiguent, moralement et physiquement.





Je zappe le premier ravito, très simpliste. Encore un peu de route, puis du bois. Les belles descentes techniques pour me défouler sont rares et de toutes façons très (trop...) courtes.





Aux environs du 20e km, nous longeons la frontière luxembourgeoise, au vu des bornes frontières impressionnantes que l'on croise. Là, une belle montée nous attend, suivie d'un beau passage en forêt, trop rare malheureusement.





J'ai essayé de ralentir mon allure, mais je tourne toujours aux alentours des 10 à l'heure. La fatigue commence à se faire sentir et une alerte crampe se signale. Là, je vais d'office ralentir....
 Pfffff .... de nouveau un long chemin, suivi ....d'un autre long chemin... Coucou les bovins !





Deuxième ravitaillement, km 24 environ. Je fais un arrêt éclair. Là, nous rejoignent les coureurs du 16 et 8 km. D'un coup ça fait plus de monde. C'est reparti pour la prairie.....


Plus loin, il semble y avoir un peu d'animation. En effet, un beau talus à descendre, passage sur un petit pont, traversée du marécage, suivie d'une montée avec corde. Bon, quand on peut courir, c'est trop roulant, et quand ça monte fort, c'est de l'escalade. Y'aurait pas un juste milieu ?? C'est pas une "crazy run" !





J'en ai un peu marre, et au sommet c'est la bifurcation du 8km. Honnêtement, j'hésite à les suivre. "Allez, non, sois courageux et boucle le grand tour", me dis-je dans mon fort intérieur, sans grande conviction...

Les 8 derniers km seront plus "trail", il est vrai, mais dans des passages à vaches, du dévers (aïe les chevilles...), de l'escalade - encore...- de rochers. 




Au sommet, je m'accorde une petite pause ravito, juste quelques minutes. A ce moment, apparaît Céline qui me rejoint. Son état n'est guère mieux que le mien... Je m'accroche...puis décroche un peu plus loin.

Il faut à nouveau se farcir à nouveau une longue portion sur ... route !! Là, j'en ai vraiment marre. Je n'ai plus de jambes, plus le moral, et j'alterne marche et trottinement. Pour sûr que la moyenne en a pris un sérieux coup !!  Un dernier passage agréable  en sapinière me donnera un petit coup de fouet, mais sans réellement pouvoir vraiment en profiter.


Dernier ravito-surprise. Un petit alcool léger (du pecket au cherry) est proposé. Et puis zut, je m'en farci un petit verre. Petite pause photo en traversant la "Strange". Il reste 1km, avec une dernière belle grimpette et vivement en terminer avec ce parcours.







Voilà, c'est fait. Un peu déçu du parcours, je m'attendais à un parcours plus "trail" que ça. Déçu par mon temps, je n'ai vraiment pas bien géré, parti trop vite. Copie à revoir.....
Si j'avais su, je me serais limité au 16 km, je me serais peut-être moins ennuyé....??
C'est décidé, la prochaine organisation trail "VTT", je boycotte, na :-((
- Bouhhhh, le grincheux
- Non, mais ....



Résultat :  env  04:20 
Céline : 04:13:19  - 2e Dames  = PODIUM !!

La dernière blague du jour ...:
 


2 commentaires:

Jean-Claude Lahure a dit…

Bravo quand même c'est vraiment bien de finir

Bernard a dit…

Oui, c'est sûr Jean-Claude, le preincipal est d'arriver au bout; mais aussi d'y prendre du plaisir !