+ noël

Bienvenue sur mon blog.
Il n'est jamais trop tard pour s'y mettre ! N'ayant jamais pratiqué de sport, je suis venu à la course à pied par hasard l'année de mes 40 ans. Comment on devient sportif sur le tard ? Lire ici.
Ce blog est destiné à vous faire découvrir, petit à petit, mon parcours de "sportif", depuis août 2008 et mon plus gros défi à l'époque : UTMB (CCC), 98 km autour du Mont Blanc. Ce qui m'a donné l'envie de partager mes impressions.
2010 = 10 années de courses à pied. Découvrez la rétrospective dans le détail ici.

N'hésitez pas à me rendre visite régulièrement et me laisser vos commentaires. Merci.
Bernard. (Bernard RONGVAUX, Virton, Belgique)

" Un pessimiste voit des difficultés dans chaque opportunité. Un optimiste voit des opportunités dans chaque difficulté "
"On ne s'arrête pas de courir parce qu'on vieillit, on vieillit parce qu'on arrête de courir"
Note :si des pages pop-up indésirables s'ouvrent, c'est totalement indépendant de ma volonté.
Activez le blocage pop-up de votre navigateur.

lundi 23 mai 2016

▪ TRY ME, Gandrange (F)


http://www.asgvo.fr/

Dimanche 22  mai 2016

25 km - 580mD+

Après une, relative, pause méritée suite à la passe de 3 week-ends d'affilée en avril, c'est reparti pour une passe de 3 en mai-juin : Gandrange (25km), Bruxelles (20km) et Aywaille (35km). Tout cela avant d'attaquer la plat de résistance : marathon du Mont-Blanc fin juin !

Première étape : TRY ME.
J'avais bien aimé ce petit trail bon enfant,avec une organisation très conviviale et simple, qui mérite bien plus de monde et surtout plus de trailers belges, la frontière n'est pas très loin ! Je décide donc d'y retourner cette année, et par l'occasion dire bonjour à mon désormais ami David Sutter, co-organisateur avec son club ASGVO. (voir édition 2014)

La météo n'est pas très optimiste, mais il fait doux avec 18°, et un ciel mitigé, mais faisant la part belle aux éclaircies. Pourvu que ça tienne le plus longtemps possible.
Je rejoins le stade municipal après à peine 1h de route. Retrait des dossards et ... quelques mots au micro en direct avec David.




Je visionne le profil : tiens, il y a un raccourci (trait noir)...Apparemment, on zappe une descente-montée, d'où la réduction du dénivelé par rapport à l'édition précédente (120m en moins, et 1km de perdu), le reste du parcours est inchangé.

Je décide de partir en autonomie totale afin de zapper les ravitaillements (ça sert d'entraînement pour les ultras..)
Nous rejoignons en marche détente bon enfant la ligne de départ de l'autre côté de la ville (env 500m);  ça papote, ça rigole, c'est décontracté.


Bon, c'est quand on veut, hein les gars !!

Alors, ils sont tous là ?? On cherche la musique....tant pis, on laisse tomber....Bon, alors, ..départ !!
10h, oui, enfin, à peu près..Départ. 

La première difficulté est attendue vers le 4e km. Jusque là, c'est quasi plat, avec alternance de piste, chemin et agglomération. Je "roule" à quasi du 11 -11,5 à l'heure, un peu vite par rapport à mon plan de route (10 km/h).


Cette première côte, la plus importante de la course, calme bien. mais avec le bon échauffement que l'on a eu avant, ça monte bien. Relance aussitôt le sommet franchi.


Ensuite, jusqu’au 18e km (second ravito), le circuit est relativement plat, sur divers chemins, sentiers et single en forêt, avec beaucoup de changement de directions, ce qui rend le parcours agréable et rompt la monotonie que l'on pourrait trouver (ben oui, je préfère quand ça monte et descend beaucoup...., mais on fait avec). 2 petites difficultés, 2 belles bosses agrémentent le tout, et une belle descente parfumée à l'ail des ours, un vrai champ en pleine forêt !!





Un "champ" d'ail des ours

Finalement, ça permet de faire un peu plus de vitesse, chose qui me manque cruellement, à force du faire du long, forcément plus lent. Je m'accroche à mes 10 à l'heure que je n'ai pas lâché de la course.

La troisième partie est plus agréable, pour moi en tout cas, plus pentue et plus technique. Avec la montée en prairie surplombant la vallée dans notre dos (belle vue sur la région), une grande boucle en forêt, pour se retrouver face à la vallée et y plonger via une belle descente rocailleuse.



Ensuite, petit passage en village, les derniers chemins, on rejoint le long de la Nationale, encore quelques beaux petits passages en single en sous-bois, pour rejoindre le stade et l'arrivée.

Je n'ai pas baissé le rythme, et mon temps me semble correct : effectivement, je me trouve dans un classement plus qu'honorable, avec une 3e place à la clé, en catégorie V2. Et si j'avais sprinté sur les derniers 100m, j'aurais fait 2e, car, sans le savoir, je termine dans les talons du 2eme (à 5secondes !!).
Manque de bol, je ne monterai pas sur le podium, seuls les premiers des catégories étant récompensés ..:-((
Après une bonne douche (bien chaude), un pain-saucisse et une (non, deux, c'est vrai ...) bière(s), j'arrive juste pour le tirage de la tombola....sous une petite bruine passagère qui nous a épargnés jusqu'ici. Mais cela n'a pas empêché un tirage des lots dans une bonne et conviviale ambiance, avec une petite main, presque, innocente :-)) Un bon moment de détente ! Et un lot à la clé ! Sympa... Mais pour le SEUL belge présent (sur 350 coureurs), c'était bien mérité....

Allez, David, à l'année prochaine pour ton Trail du Fort de Guentrange !!

Et après seulement quelques km de route sur le retour, la pluie fait son apparition, de plus en plus forte, pour ne plus nous lâcher du reste de la journée. Ouf, on l'a échappé belle ....


Résultat : 02:13:40 - 41e/134 classés - 3e/16 enV2



Aucun commentaire: