+ noël

Bienvenue sur mon blog.
Il n'est jamais trop tard pour s'y mettre ! N'ayant jamais pratiqué de sport, je suis venu à la course à pied par hasard l'année de mes 40 ans. Comment on devient sportif sur le tard ? Lire ici.
Ce blog est destiné à vous faire découvrir, petit à petit, mon parcours de "sportif", depuis août 2008 et mon plus gros défi à l'époque : UTMB (CCC), 98 km autour du Mont Blanc. Ce qui m'a donné l'envie de partager mes impressions.
2010 = 10 années de courses à pied. Découvrez la rétrospective dans le détail ici.

N'hésitez pas à me rendre visite régulièrement et me laisser vos commentaires. Merci.
Bernard. (Bernard RONGVAUX, Virton, Belgique)

" Un pessimiste voit des difficultés dans chaque opportunité. Un optimiste voit des opportunités dans chaque difficulté "
"On ne s'arrête pas de courir parce qu'on vieillit, on vieillit parce qu'on arrête de courir"
Note :si des pages pop-up indésirables s'ouvrent, c'est totalement indépendant de ma volonté.
Activez le blocage pop-up de votre navigateur.

jeudi 27 juin 2013

• Trail de la Cedrogne, Montleban(B)


http://www.trc-montleban.be


Samedi 22 juin 2013

46 km - 981m D+



Montleban, région de nos Ardennes que nous avons découverte l'année dernière. Petit parcours (26 km) programmé dans un premier temps, puis finalement inscrit sur le long après mon forfait au "Lacs et Châteaux" (GTLC). D'abord prévu à 42 km, je constate à la lecture du parcours qu'il fait en fait 43,2. Et nous apprenons la veille, via Facebook que finalement il sera porté à...46 km, faute d'autorisations sur certains passages ! Bon, on se re-programme mentalement....Ce sera le parcours du "Crawe Chêne".

Nous débutons la journée par un triste détour : les funérailles d'un de nos amis, Jean-Paul POMES, décédé 2 jours plus tôt à l'âge de 62 ans, d'une tumeur au cerveau qui, en 5 mois, a eu raison de sa légendaire énergie. Initiateur du trail dans le sud de notre Province, organisateur du trail de Nobressart, du challenge LGA de Run&Bike, grand sportif accompli, traileur et VTTiste, une énergie inépuisable au service de ses passions !!


Nous ferons cette course en hommage à lui.

Direction Montleban, retrait des dossards, t-shirt souvenir, s'équiper. Et saluer l'organisateur, notre ami Florentin, habitué de nos courses "Trévires" !!

Le ciel est voilé, la température est fraîche, mais il fera bon courir. Nous ne sommes pas nombreux sur la grande boucle : 39 partants. Autant dire que ça ne se bouscule pas sur la ligne de départ.



14h : c'est parti! Nous empruntons la petite route pour sortir du village avant de plonger rapidement sur les petits chemins que nous ne quitterons plus. La particularité de cette course est la variété des terrains empruntés et les changements continuels de direction afin d'éviter toute monotonie. Point de longues lignes droites interminables...Le parcours n'est pas très vallonné et assez roulant sur l'ensemble. Et il est très agréable de traverser les nombreuses sapinières au sol souple, les coupe-feux sauvages.


La signalisation est bien visible, mais il faut malgré tout rester très attentif, car les parcours se recoupent et certains passages sont plus délicats : hors chemin à travers les sapins, puis à travers les buissons, sans vraiment de trace à suivre...


Eh oui, c'est bien par là, il y a une rubalise...

Sans compter les passages à gué (3 en tout) peu profond mais très glissant, entrecoupés par, quand même une belle grimpette !!







Jusque là, tout se passe bien, mon allure est régulière et posée. Le but n'étant pas de faire un temps, mais d'emmagasiner des km en vue du prochain défi, le trail du Verbier.

Peu avant la mi-course, après une partie commune avec le 26km, nous sommes dirigés (avant de repasser par le même point) vers une boucle d'environ 5 km, où de grosses surprises nous attendent...D'abord un coupe-feu d'enfer, une pente à quasi 45° suffisamment longue pour devoir faire une pause au milieu !

Regardez les sapins de chaque côté : ça monte bien !!

Suivie de mono-traces dans les fourrés et taillis sans beaucoup de visibilité au niveau des pieds.

Une longue descente nous conduira en fond de vallée pour franchir le dernier ruisseau avec un pont de fortune (pour ma part, je passerai à côté, c'est plus sûr!).


A peine le temps d'évacuer l'eau des baskets que se profile une carrière. Osera-t-il...? Oui, il a osé nous faire grimper là où on n'oserait pas aller. Des signaleurs nous invitent à bifurquer à droite...et au premier abord on n'aperçoit pas de trace..Mais si, levez les yeux et accrochez-vous aux rochers, c'est bien par là !!

Et le détour en vaut la peine, avec une vue magnifique sur le lac formé dans la carrière.

Mais il va falloir redescendre, et pas par le chemin le plus facile, car de chemin il n'y a pas...Juste un dédale de pierriers.


Passage au bord du lac et...sortie de la carrière ! OUF !!! Sacré Florentin, il avait bien caché ce morceau ! Un beau morceau costaud et technique à souhait...De petits chemins nous ramènent sur la suite du parcours qui s'avère plus roulant.
Mais cette partie m'a bien cassé. Mon dos me fait mal, mes cuisses ont bien encaissé, et la fatigue commence à se faire sentir. Nous sommes environ au 30e km. J'accuse un peu le coup...Ravito du 31,2 (précis!), j'en profite pour m'arrêter 10' et bien m'alimenter et récupérer. Je repars gentiment d'abord en marchant un peu puis en trottinant, mais mon dos est mal...Un autre "46" n'est pas plus brillant que moi, tout "cassé" également. Nous sommes régulièrement dépassés par les "26" en bien meilleure forme...
Céline me contacte, elle vient de passer au ravito. Je décide donc de l'attendre et elle me rejoint quelques bonnes encâblures plus loin. Un anti-douleur me sera nécessaire et salutaire pour pouvoir reprendre ma course normalement. Finalement, c'est Céline qui donne le rythme, régulier et soutenu. Nous terminerons ainsi, en pestant sur les 3 derniers km qu'on nous avait annoncés en descente...Nous ne devons pas avoir les mêmes notions de la "descente" :-))

Céline a bien fait de s'accrocher, car elle termine sur le podium des Dames, à la 3e place ! BRAVO !!



Résultat : 5:32:50 - 28e/39
Céline : 5:32:34 - 27e/39 - 3e dame




Aucun commentaire: