+ noël

Bienvenue sur mon blog.
Il n'est jamais trop tard pour s'y mettre ! N'ayant jamais pratiqué de sport, je suis venu à la course à pied par hasard l'année de mes 40 ans. Comment on devient sportif sur le tard ? Lire ici.
Ce blog est destiné à vous faire découvrir, petit à petit, mon parcours de "sportif", depuis août 2008 et mon plus gros défi à l'époque : UTMB (CCC), 98 km autour du Mont Blanc. Ce qui m'a donné l'envie de partager mes impressions.
2010 = 10 années de courses à pied. Découvrez la rétrospective dans le détail ici.

N'hésitez pas à me rendre visite régulièrement et me laisser vos commentaires. Merci.
Bernard. (Bernard RONGVAUX, Virton, Belgique)

" Un pessimiste voit des difficultés dans chaque opportunité. Un optimiste voit des opportunités dans chaque difficulté "
"On ne s'arrête pas de courir parce qu'on vieillit, on vieillit parce qu'on arrête de courir"
Note :si des pages pop-up indésirables s'ouvrent, c'est totalement indépendant de ma volonté.
Activez le blocage pop-up de votre navigateur.

vendredi 17 avril 2015

• Au fil duBocq, Trail Des Sauvages (Evrehailles -B)


http://www.bailrun.net//

Samedi 04 avril 2015

35 km - 1200m D+



"Ce nouveau parcours emprunte toujours les plus beaux sentiers qui serpentent dans les coteaux pentus de la magnifique vallée du Bocq, particulièrement sauvage entre Spontin et Yvoir.
Des kilomètres de sentier sans voir la route, sans voir une maison, moins de 1 km de macadam.
Le parcours est technique, exigeant et très sauvage, digne des plus beaux trails de Belgique, il ne vous laissera certainement pas indifférent.
Au 22e km, les coureurs seront confrontés à une ascension impressionnante, dite l'Hectomètre Vertical, dans un couloir très technique."
Voilà ce qui est annoncé.



Pour cette 3e participation, nous allons à nouveau découvrir de nouveaux passages. On pourrait l'annoncer "Sauvages des Trail", car cette année nous allons le faire à l'envers ;:)). Ce qui donnera encore une autre dimension.
La météo n'est pas super, temps gris, frais et incertain. La pluie des jours précédents ne va pas faciliter notre progression, le terrain sera gras. Nous attendons le départ au chaud dans la salle.
Dossards, les copains, les connaissances (nombreuses ici...), dernière vérification de l'équipement, bref les choses habituelles, quoi...
 

10h, les "Sauvages" sont lâchés pour quelques heures de plaisir (du moins, on l'espère...).


D'abord sur une petite route, histoire de bien étirer le peloton et éviter le bouchon traditionnel au pied de la première côte. Bonne idée. Ainsi l'échauffement est progressif, et nous attaquons sereinement les premiers .....passages boueux, ainsi que la première côte, qui était donc en finale l'an dernier. Et c'est ainsi une succession de single un peu plus roulants, côtes, passages techniques, propres à ce beau trail. Je reconnais au fur et à mesure l’enchainement à l'envers, avec quelques portions modifiées, en mieux et en plus dur !






 Par exemple, après le passage de la grotte, nous évitons la petite route pour emprunter de charmants passages en forêts, et sur une ancienne voie de chemin de fer dans laquelle la nature reprend ses droits.



Deux belles côtes humides, entrecoupées par un petit passage en village; du plus roulant, mais boueux, avec passage au "Chêne à l'image"...





le Chêne à l'image

 .... un beau passage technique en descente (avec corde, mais il valait mieux passer plus à droite dans le talus...); un single plat le long de la rivière, pour nous amener au ravitaillement du 15e km.




Non, ce n'est pas la gare "terminus", juste le ravitaillement !

Ouf ! Costaud, mais jusqu'ici ça va, je gère et ça se passe bien. Ravito rapide et ça repart. Je n'ai pas revu ma Céline, mais j'imagine qu'elle ne doit pas être loin derrière....
D'abord une belle et longue grimpette, histoire de calmer les ardeurs des plus fougueux...Puis une belle descente technique  avec passage de ruisseau en bas, puis ça relance en côte et chemins en balcons, pour arriver sur ce qui était le mur de l'an dernier; qui se fera donc en descente (rapide et plaisante) vers le petit tunnel du bas.




Ensuite, c'est plus calme sur chemin plus large à nouveau le long du Bocq, km20. Mais ce sont précisément ces passages "rapides" que j'apprécie le moins. A chaque fois, j'ai l'impression que j'ouvre un parachute dans le dos et je n'avance plus. Certains coureurs que j'ai doublé en montée ou en descente reviennent sur moi comme des boulets de canon. Pfffff, c'est frustrant !! Mais impossible de donner plus, je n'ai plus aucune vitesse......




 Nous arrivons au fatidique km 22, avec LE mur. Effectivement, c'est un bel "hectomètre vertical" comme annoncé !! Je développe ma technique "monter-photos" sans gêner les autres concurrents. Technique que je maîtrise bien et qui surprend toujours ;-) Mais qui me coûte régulièrement quelques places au classement. Faut choisir.....




 Dernière photo au sommet, puis ça relance en single sur crête.


Plus loin, Céline m'appelle, elle est en détresse, ça ne va pas depuis le début. J'ai apparemment 5 à 8 min d'avance sur elle. 
Pfffff !! j'en peu plus .....

En brave trailer qui se respecte ;-), je l'attends afin de lui éviter  un éventuel abandon et essayer de relancer la machine. Nous ferons ainsi ensemble la fin de course, mis à part les 3-4 derniers kilomètres, où cette fois c'est moi qui suis à la ramasse. En fait, après mon arrêt d'attente, cela n'a plus été aussi bien. La relance fut dure. Mais j'ai encore bien profité des quelques beaux passages restants, en descente et montée (et pester sur le plat .....!) ....










 ..... jusqu'à la finale sur route où je me traînais lamentablement.....



Mais malgré tout un classement "honorable", sans bobos, qui me satisfait.
Ben on n'a plus 40 ans, hein, faut se faire une raison. Et puis un sérieux manque d'entraînement également, y'a pas de miracle.....
Quant à Céline, je pense qu'elle était, elle, un peu en sur-entraînement, et particulièrement fatiguée dès le départ. Pas top non plus....

Bon, on va se motiver pour la prochaine sortie. Rendez-vous à Bouillon fin avril......


Résultat : 04:40:00 - 174e/319 classés
Céline : 04:38:11 - 168e


Aucun commentaire: