+ noël

Bienvenue sur mon blog.
Il n'est jamais trop tard pour s'y mettre ! N'ayant jamais pratiqué de sport, je suis venu à la course à pied par hasard l'année de mes 40 ans. Comment on devient sportif sur le tard ? Lire ici.
Ce blog est destiné à vous faire découvrir, petit à petit, mon parcours de "sportif", depuis août 2008 et mon plus gros défi à l'époque : UTMB (CCC), 98 km autour du Mont Blanc. Ce qui m'a donné l'envie de partager mes impressions.
2010 = 10 années de courses à pied. Découvrez la rétrospective dans le détail ici.

N'hésitez pas à me rendre visite régulièrement et me laisser vos commentaires. Merci.
Bernard. (Bernard RONGVAUX, Virton, Belgique)

" Un pessimiste voit des difficultés dans chaque opportunité. Un optimiste voit des opportunités dans chaque difficulté "
"On ne s'arrête pas de courir parce qu'on vieillit, on vieillit parce qu'on arrête de courir"
Note :si des pages pop-up indésirables s'ouvrent, c'est totalement indépendant de ma volonté.
Activez le blocage pop-up de votre navigateur.

mardi 19 mai 2009

• Trail La Bouillonnante - 26 avril 2009

http://www.la-bouillonnante.org/

Dimanche 26 avril 2009, 25 km, 1100 m D+


Pratiquement un millier de trailers de 12 nationalités différentes. 600 feront le petit parcours (25 km, 1100 m D+) et environ 350 choisiront le grand (50 km, 2100 m D+ - 1 pt attribué pour l'UTMB). Challenge Trail Passion.

On m'avait tant parlé de ce trail, à 1h de route de chez moi, que je ne pouvais résister à la tentation. Mais mon programme étant chargé en cette période, je m'oblige à ne faire que le petit parcours de 25 km. Sagesse oblige !

En route de bon matin, sous la pluie et le brouillard; plus on s'approche de Bouillon, plus il pleut, ça promet. Mais je suis confiant, je n'ai encore jamais fait une course entière sous la pluie, j'ai plutôt de la chance de ce côté. Quelques difficultés à garer la voiture, puis à trouver le chapiteau de retrait des dossards. effectivement, nous sommes le long de la Semois (c'est-à-dire en fond de vallée) et l'accueil se trouve...dans le château (soit...là-haut, tout là-haut). Bon, montée en escaliers, cela nous fera un échauffement.
IMPRESSIONNANT !!

A l'assaut de la première difficulté de la journée : aller chercher le dossard !


09h, regroupement dans la cour du château, dans les pas de Godefroid de Bouillon. Cette course sera en quelque sorte notre croisade. Bonne nouvelle : la pluie a cessé, mais le terrain est bien gras. Départ à 09h30 pour ....personne ne sait. Car la particularité de cette course est que l'on choisit sa distance seulement après le ravitaillement du 12e km : à gauche on part pour le 50, à droite on ne fait que 25 km. Original !
Une partie de l'équipe: la sage !

Appel des troupes à coup de tambours-tonneaux ...

Prêts au départ.

PAN ! C'est parti pour quelques heures de plaisir...

On s'engouffre dans le tunnel...

...à la seule lueur des flashes qui crépitent !



Premiers km assez bucoliques, en file sur de petits sentiers serpentant le long de la Semois.

Mais déjà la première difficulté se profile. Enfin !! Et de grimpettes en descentes glissantes, traversée de ruisseau et passages sur rochers, limite escalade, points de vue sur la superbe vallée où le soleil pointe timidement en écartant les nuages, on arrive au premier ravitaillement, km 12 (en fait il n'y en aura que 2, on s'assume entièrement pour le reste).
Enfin, du dénivelé !!

On est passé par ici (premier plan), nous repasserons par là (tout en bas).

Petite pause souvenir davant une vue magnifique sur la vallée

Allez, on remet ça !!

Plaques de shiste bien glissantes...

...et escaliers bien sages !



Arrive enfin la passerelle qui mène à la séparation des deux parcours.
La passerelle, tout au fond, à droite...

Belle descente technique

Au bout, on choisit sa distance..



Après un départ volontairement calme, bien profité des montées et bien régalé dans les descentes, je me sens en pleine possession de mes moyens et l'envie est forte de se lancer vers le 50 km. Mais la sagesse l'emportera, je n'ai nulle envie d'hypothéquer mes courses à venir, c'est-à-dire le week-end qui suit, déjà. J'attends quelques amis un peu en arrière et nous repartons ensemble à l'assaut de la deuxième partie.

Et nous ne serons pas déçu : c'est plus corsé !! Mais quel régal : longs talus à attaquer autant avec les mains que les pieds, passages abrupts sur rocher à s'aggripper aux arbres.
Oups !! ça glisse...



Et voilà un bouchon...en plein bois !! C'est qu'il y a un passage délicat : en échelle sur une dizaine de mètres de haut. Certain(e)s hésitent, mais n'ont pas vraiment le choix, il n'y a pas d'autre alternative, sinon de retourner pleurer au ravitaillement quelques km plus en avant. J'attends patiemment mon tour, et me régale ensuite dans la descente en glissade.
C'est dingue !! J'adore !!!

Il y en a qui n'étaient pas fier(e)s ...



Je n'en peux plus d'attendre mes compatriotes, j'ai trop envie de m'envoler. Et c'est chose faite pour les derniers 7 km sur lesquels je m'éclate vraiment, m'économisant en montée et à fond en descente, surtout dans la dernière vers le château, toute en zigzags, avec les virages "au frein à main". Un vrai plaisir !!
Encore du "technique"...

...remontée de ruisseau...

...et le sommet : le belvédère.



Me voilà face à ce mastodonte de pierre, qu'il va falloir escalader via un dernier escalier pour passer la ligne d'arrivée sous les applaudissements d'un public nombreux ... et d'un fan-club inattendu !! Merci les ami(e)s, quel bonheur !!

Résultat : 299e sur797 en 3:36:37

Après un moment de récupération, une bonne douche, un hot-dog et une bonne bière fraîche (voire deux...), et je retrouve le fan-club installé au pied des murailles, avec le ravitaillement nécessaire.
Très bonne ambiance autour de la table !!


Nous passerons encore de longs moments à encourager les concurrents qui terminent et surtout à attendre nos amis embarqués sur le grand parcours. Qui n'arriveront qu'après ....plus de 07h30 de course, voire 08h et même 08h45 pour les plus tardifs !!! Vivement que je teste ce grand parcours !!!!

Un trail de qualité, au départ d'un site de renommée internationale entouré d'un écrin de verdure exceptionnel !! A recommander !!

Visionnez l'album photo complet ici



2 commentaires:

Anonyme a dit…

Bonjour Bernard ! Un petit clin d'oeil d'un trailer qui vient de découvrir ton blog de passionné de trail que je trouve super sympa !
Merci aussi de m'avoir pris en photo en 2009 ! (trail de la bouillonante 2009 , avant dernière photo prise de dos dans la dernière montée vers le chateau t-shirt blanc + genoulliere gauche.) J'ai terminé 300e juste derrière toi ... un mauvais souvenir dans les escaliers car crampés mais que du bonheur en haut , c'était mon 2e trail! Apperement , on s'est aussi "croisés" aux trail des jonquilles 2013 mais j'étais sur le petit parcours. Longue route pour tes prochaines aventures !!!
Traillement votre ...
Serge
PS: merci pour la photo !

RONGVAUX Bernard a dit…

Bonjour Serge,
c'est le but de ce blog, de partager du vécu et des émotions, et faire découvrir des parcours de tous horizons.
Tu n'as pas choisi le plus facile pour un 2e trail :-))
Longue vie sur les chemins tortueux et bucoliques et au plaisir de s'y croiser !! N'hésites pas à te faire connaître...