+ noël

Bienvenue sur mon blog.
Il n'est jamais trop tard pour s'y mettre ! N'ayant jamais pratiqué de sport, je suis venu à la course à pied par hasard l'année de mes 40 ans. Comment on devient sportif sur le tard ? Lire ici.
Ce blog est destiné à vous faire découvrir, petit à petit, mon parcours de "sportif", depuis août 2008 et mon plus gros défi à l'époque : UTMB (CCC), 98 km autour du Mont Blanc. Ce qui m'a donné l'envie de partager mes impressions.
2010 = 10 années de courses à pied. Découvrez la rétrospective dans le détail ici.

N'hésitez pas à me rendre visite régulièrement et me laisser vos commentaires. Merci.
Bernard. (Bernard RONGVAUX, Virton, Belgique)

" Un pessimiste voit des difficultés dans chaque opportunité. Un optimiste voit des opportunités dans chaque difficulté "
"On ne s'arrête pas de courir parce qu'on vieillit, on vieillit parce qu'on arrête de courir"
Note :si des pages pop-up indésirables s'ouvrent, c'est totalement indépendant de ma volonté.
Activez le blocage pop-up de votre navigateur.

mardi 15 mai 2012

• Trail des Trévires


http://www.treviretrailclub.be

Samedi 05 mai 2012
12 - 25 - 55 km


Cette fois, c'est en tant que co-organisateur que j'officie, sur mes terres !!

C’est dans un cadre très particulier et normalement inaccessible au public que se déroule la première édition de ce trail des Trévires.

Sur un terrain détrempé par les orages de la veille, un peu plus de 170 trailers se sont lancés à l’assaut des difficultés de ce premier rendez-vous en Gaume. Premier rendez-vous déjà international, puisque nous pouvons compter sur des présences belges (évidemment..!), françaises, luxembourgeoises, allemandes et hollandaises !
Si l’on pouvait penser que le parcours était relativement plat et roulant, c’était sans compter sur les petites surprises que réserve le domaine militaire de Lagland. Complètement interdit au public en temps normal, les organisateurs, le tout récent Trévire Trail Club, ont obtenu l’autorisation spéciale de traverser cet endroit particulier.

Le ton était donné dès 09h30, avec un départ commun pour les 3 distances (12, 25 et 55 km) avec 4 boucles sur les pistes de char avant de se lancer sur la Mer de sable.
On se croirait alors plus du côté de la mer qu’en pleine forêt gaumaise ! Impressionnant, alors que les trailers n’ont parcouru que .... 2 km… Et si la pluie a rendu le sable plus dur, elle a bien rempli les nombreux trous d’eau.

Les amateurs de la petite distance (Mini Trail des Sables), en furent quitte pour revenir, toujours à travers le domaine, par des chemins de traverse pour visiter le «gros chêne» et le «village fantôme», longer la Mer de sable, à nouveau les 4 boucles et franchir le «mur» d’arrivée (une dernière escalade et un escalier) sous la bannière de drapeaux, retour commun aux 3 parcours.

Les « moyennes distances » (Trail de la Madelon), les plus nombreux, quittent le domaine après 6 km pour franchir la route en direction du Fourneau David, chemins relativement roulant sans grosses difficultés, bifurquer par un agréable chemin en descente dans un bois de sapin, reprise d’un chemin empierré et retour via la carrière en direction du domaine, pour une finale semblable au 12 km.

Les « grands » (Trail du Trou des Fées), moins nombreux, s’aventurent bien plus loin. S’ils récupèrent sur des chemins d’abord bien roulant, ils sont freiné au km 16,5 par un…passage à gué (Laclaireau). Les plus téméraires s’y lancèrent-ils ? Les plus prudents empruntèrent le petit pont que l’on découvre en dernière minute…

Puis ce sera les 25km les plus accidentés, avec par moins de 900m de D+ répartis sur 9 belles côtes. A noter au passage la côte du moto-cross (Ethe) au km 22, le Trou des fées à Croix-Rouge au 29e, la boucle aller-retour à l’emblème du club, la Moissonneuse des Trévires, à Montauban (km 35).
Les 12 derniers km sont communs avec le 25, mais avec les boucles en moins à l’arrivée. Les quelques belles averses de l’après-midi ont suffisamment « égayé » les chemins du 55.

Les parcours se sont bouclés respectivement pour les 12, 25 et 55km en 53’11, 1h45’55 et 4h 59’41. On pouvait noter la présence de quelques « pointures » sur cette première édition, notamment sur la grande distance, avec un ancien champion de Belgique d’orientation (1er), finisher UTMB et Diagonale des fou (2e)et finisher UTMB (3e).
Sans compter la présence de la championne d’Europe du 100 km sur route, 2e femme. Les premières et troisièmes femmes étant des CCC-istes.

Avec la trappiste locale (incontournable !!!),
un repas « Gallo Pinto » et un pain-saucisse, la symbolique remise des prix se clôtura par un tirage au sort des dossards avec à la clé une participation à la Transtica au Costa Rica. Le hasard a voulu que ce prix soit attribué à la première dame du 55km ! Une belle récompense ! (??)


Résultat : Une belle édition donc pour cette première, avec les incontournables petits problèmes de jeunesse, que la petite équipe des Trévires s’attelle déjà à résoudre pour l’an prochain.

Résultats et photos ici




2 commentaires:

Damien a dit…

Félicitations pour cette organisation. J'avais déjà une sortie programmé de longue date ce 5 mai, mais l'an prochain je serai là.

Bernard a dit…

Merci Damien. Au plaisir de te recevoir chez nous !!