+ noël

Bienvenue sur mon blog.
Il n'est jamais trop tard pour s'y mettre ! N'ayant jamais pratiqué de sport, je suis venu à la course à pied par hasard l'année de mes 40 ans. Comment on devient sportif sur le tard ? Lire ici.
Ce blog est destiné à vous faire découvrir, petit à petit, mon parcours de "sportif", depuis août 2008 et mon plus gros défi à l'époque : UTMB (CCC), 98 km autour du Mont Blanc. Ce qui m'a donné l'envie de partager mes impressions.
2010 = 10 années de courses à pied. Découvrez la rétrospective dans le détail ici.

N'hésitez pas à me rendre visite régulièrement et me laisser vos commentaires. Merci.
Bernard. (Bernard RONGVAUX, Virton, Belgique)

" Un pessimiste voit des difficultés dans chaque opportunité. Un optimiste voit des opportunités dans chaque difficulté "
"On ne s'arrête pas de courir parce qu'on vieillit, on vieillit parce qu'on arrête de courir"
Note :si des pages pop-up indésirables s'ouvrent, c'est totalement indépendant de ma volonté.
Activez le blocage pop-up de votre navigateur.

lundi 27 juillet 2009

• L'Ardennaise



25 juillet 2009
L'Ardennaise (Louette-St-Pierre)

"Une boucle de 21 km entièrement en forêt (routes asphaltées 4 Km, chemins forestiers 17 Km) se déroulant sur le versant de la Croix Scaille, un des points culminants de la crête ardennaise belge.
L’ascension de la Croix Scaille est le point fort de ce parcours et est à la portée de tout coureur.
Sa réputation de course dure est surfaite, seul le petit raidillon à 500 m de l’arrivée doit peut-être vous faire grimacer !"


Comme je devais me rendre à Charleroi ce jour-là, je passe donc par Louette (le détour n'est pas grand, et plutôt que de "bouffer" de l'autoroute, je passerai par les Ardennes, la route est bien plus pittoresque ! Et j'en profite donc pour faire cette course qui me plaît beaucoup et que je vais faire pour la 4e fois. C'est très valloné, un peu boueux (ce le sera encore plus cette année), assez chaud, des conditions idéales pour moi.

J'y croise pas mal de connaissances : Alain (Monsieur Mont-Blanc...) et Marianne; José, Françoise, Fabrice,Georges, Eric....(de notre Habay Runners Club), et d'autres de ci, de là (Guy et Madame,..) .

Je prends un départ raisonnable et relativement lent, rythme tenu quelques kilomètres. ensuite je me fait "titiller" par une concurrente sur le plat montant et sur la descente qui suit. Finalement, je décide de m'envoler dans cette descente, sans trop forcer, avant d'attaquer les 4 km d'ascension vers la Croix Scaille (ascension relative, rien à voir avec de la montagne: une bonne côte, avec des passages plus roulants en faux-plats montants). Quelques passages boueux, et ensuite on n'a jamais l'impression qu'on redescend: faux-plats, petites bosses montantes, descentes légères et sinueuses.

Encore quelques passages boueux, voire bien mouillés, et on aborde le dernier chemin, avec la cerise sur le gâteau, la dernière difficulté pour laquelle j'avais gardé un peu de "jus" en réserve. la dernière côte (une vrai, celle-là!) de 500 m, à travers sapinière et paririe, dans laquelle je m'éclate (dans le bon sens du terme...) en dépassant 7 ou 8 concurrents, pour ensuite continuer sur ma lancée et sprinter sur les derniers 500m en descente.

Résultat : 1h 44'.

Très content de ma course et de ma gestion. Cette fois, je n'ai pas marché du tout et le terrain était idéal, tout comme la météo qui a été très favorable.

Voilà donc un bel après-midi de passé. Petite collation, petite restauration et direction l'aéroport de Charleroi, récupérer les vacancières, et retour maison dans la nuit.


Aucun commentaire: