+ noël

Bienvenue sur mon blog.
Il n'est jamais trop tard pour s'y mettre ! N'ayant jamais pratiqué de sport, je suis venu à la course à pied par hasard l'année de mes 40 ans. Comment on devient sportif sur le tard ? Lire ici.
Ce blog est destiné à vous faire découvrir, petit à petit, mon parcours de "sportif", depuis août 2008 et mon plus gros défi à l'époque : UTMB (CCC), 98 km autour du Mont Blanc. Ce qui m'a donné l'envie de partager mes impressions.
2010 = 10 années de courses à pied. Découvrez la rétrospective dans le détail ici.

N'hésitez pas à me rendre visite régulièrement et me laisser vos commentaires. Merci.
Bernard. (Bernard RONGVAUX, Virton, Belgique)

" Un pessimiste voit des difficultés dans chaque opportunité. Un optimiste voit des opportunités dans chaque difficulté "
"On ne s'arrête pas de courir parce qu'on vieillit, on vieillit parce qu'on arrête de courir"
Note :si des pages pop-up indésirables s'ouvrent, c'est totalement indépendant de ma volonté.
Activez le blocage pop-up de votre navigateur.

samedi 9 juin 2012

• Marathon du Vignoble d'Alsace


http://www.marathon-alsace.com/

Dimanche 03 juin 2012


Nous nous étions promis d'arrêter le macadam; mais l'ambiance de groupe l'a emporté et le côté festif nous plaît beaucoup, il faut bien le reconnaître ....
Direction Molsheim, donc, pour le retrait des dossards et un petit tour par le "village marathon", pas très grand, juste une partie de la petite place devant l'Hôtel de la Monnaie. Mais suffisant pour y faire de bonnes affaires, les prix sont intéressants et le vendeur très sympa!

Petit clin d'oeil, en passant, de la part des organisateurs, pour nous rappeler que nous sommes dans la patrie de la célèbre marque automobile BUGATTI...

En soirée, la Spätzle party, soit la Pasta à la "sauce" alsacienne. On se régale d'avance d'une chaude ambiance style Beaujolais ou Médoc...Les "Moines" sont alors de sortie.

Cela commence doucement, puis vient la présentation de la table des Belges, .....puis....plus rien.

des "Orvalistes" en pleine forme !!
des "trappistes" concurrents !!

En fait, il fait tellement chaud dans la salle que la plupart des gens prennent leur repas à l'extérieur, ce qui "refroidit" l'ambiance qui retombe aussi sec. Grosse déception.....M'enfin, pas grave, on se rattrappera demain sur le parcours, avec nos déguisements.
A propos du parcours, nous allons traverser des villages aux noms facile à retenir : Molsheim, Dorlisheim, Odratzheim, Sharrachbergheim, machin-heim, chose-heim....Ah, Soultz-les-Bains, un intrus :-))

Couchés pas trop tard...mais levés très tôt, car départ à 8h et il nous faut peaufiner nos déguisemnts... Et puis c'est l'orage qui nous tombe dessus, 1/2h avant le départ...Mais de courte durée. Sur la ligne, l'ambiance commence à monter et les déguisés affluent de partout et dans tous les genres !!

08h. Voilà, c'est parti.

Et sur un tel marathon, la distance ne se compte pas en km, mais ...en ravitaillements. Ici, ce ne sont pas moins de ...22 étapes qui nous attendent. En alternance, un ravito "sportif" suivi d'un ravito "gastrovinique", avec boissons énerg-éthiques aux noms enchanteurs tels que Sylvaner, Pinot blanc, Riesling, Muscat, Gewurstraminer, Pinot gris. Cela vous dit quelques-chose ???...Au début, on voit bien la différence, et au fil de la course, de moins en moins....

La première moitié de course nous semble longue, lâchés par nos "moines", seuls, Céline et moi sommes un peu déçu...

un joli petit château, en passant


Santa Maria, ayez une pensée pour nous...


Puis, rattrappés par le groupe français du "jeu de carte", la formation des rois-dames-valets mettent le feu à l'arrière du peloton. Et juste un peu en avant, d'autres moines "Ch'tis" font de même. Nous allons donc parcourir la deuxième partie de course entre ces deux formations, accompagné par un allemand "préhistorique", et le parcours devenant plus intéressant dans les vignobles, le plaisir revient petit à petit. Et l'ambiance va crescendo...Musique aidant à certains passages... Mon infirmière ayant pas mal de succès pour les "éclopés volontaires" de dernières minutes....

Bouh, il était temps de se ravitailler :-))


un petit pas de danse ...


sous le regard amusé des cigognes qui caquettent


dans un joli vignoble, gambadaient de joyeux lurons...


on peut toujours rentrer en bus ;-))


za doit êt' le dernier -hic- ravitaillemont ...


Finalement, voilà "déjà" le 42e km et le tapis rouge.....juste avant la petite pluie.
Souvenirs en main (1 bouteille, un verre de dégustation et une chouette médaille + une petite veste souvenir) nous rejoignons le reste de notre groupe pour ... le verre final !

j'ai un petit bobo, oserais-je aller au poste de secours ??


de jolis souvenirs !



En ce qui me concerne, l'objectif est atteint : tous les ravitos réalisés !! J'ai battu mon record de lenteur (05:30 au Beaujolais) (mis à part celui du Mont-Blanc qui est particulier, plus trail que marathon).

Résultat : 06:00:12 - 518e/549


1 commentaire:

Damien a dit…

Bravo pour les déguisements. Céline est toujours aussi sexy. Bernard tu es un chanceux !