+ noël

Bienvenue sur mon blog.
Il n'est jamais trop tard pour s'y mettre ! N'ayant jamais pratiqué de sport, je suis venu à la course à pied par hasard l'année de mes 40 ans. Comment on devient sportif sur le tard ? Lire ici.
Ce blog est destiné à vous faire découvrir, petit à petit, mon parcours de "sportif", depuis août 2008 et mon plus gros défi à l'époque : UTMB (CCC), 98 km autour du Mont Blanc. Ce qui m'a donné l'envie de partager mes impressions.
2010 = 10 années de courses à pied. Découvrez la rétrospective dans le détail ici.

N'hésitez pas à me rendre visite régulièrement et me laisser vos commentaires. Merci.
Bernard. (Bernard RONGVAUX, Virton, Belgique)

" Un pessimiste voit des difficultés dans chaque opportunité. Un optimiste voit des opportunités dans chaque difficulté "
"On ne s'arrête pas de courir parce qu'on vieillit, on vieillit parce qu'on arrête de courir"
Note :si des pages pop-up indésirables s'ouvrent, c'est totalement indépendant de ma volonté.
Activez le blocage pop-up de votre navigateur.

mercredi 27 juin 2012

• Trail de la Cedrogne, Montleban


http://www.trc-montleban.be

Samedi 25 juin 2012
24,6 km - 231m D+

Direction Gouvy et la forêt de la Cedrogne, dans nos Ardennes belges, pas tellement loin du point culminant de notre petit pays (Signal de Botrange, 694m, pour l'info !).
Le temps est au beau fixe, aux environs des 20° (mais pas plus...), avec un petit vent frais par moment.
D'emblée, la bonne organisation se fait sentir : de belles installations du terrain de foot, chapiteau, parking fraîchement fauché, et l'accueil par Florentin, l'organisateur himself !

Retrait des dossards, cadeau-surprise (foulard multi-usages...un "buff" quoi.). Et en attendant l'heure, nous assistons à la course des enfants, pendant que les coureurs de la grande distance (42km) en décousent déjà depuis un bon moment. Nous nous retrouvons à une petite équipe "Trévire", c'est bien sympa.

Une belle brochette de Trévire.


Allez Phil, on se mitraille mutuellement ?,



16h. Nous nous élançons pour 3/4 de tour du terrain de foot, et via la petite route, à l'assaut de la forêt.

Le profil est en dent de scie, montées et descentes pas trop marquées et régulières.
Ce très beau parcours est fait exclusivement de passages forestiers, chemins herbeux, sentiers et coupe-feu. Pas de réelles difficultés ni de gros passages techniques, mais des changements de direction incessants qui empêchent la monotonie de longs chemins interminables, comme nous l'avons connus sur certains trails.

Un gué à la "Trévire".


C'est donc très plaisant, dans de grandes forêts de sapins, au calme, le long de petits ruisseaux. L'une ou l'autre partie boueuse, petit pont, passage à gué, agrémentent ce terrain de jeu amusant. Le fléchage est simple, complet et efficace, une couleur par distance, impossible de se tromper (pour autant que l'on sache la couleur de sa distance...Si, si, j'en connais qui ont oublié..!).
Les kilomètres s'égrènent alors rapidement. Je zappe volontairement les 2 ravitaillements, car je suis parti en autonomie, en entraînement pour le "52" de samedi prochain à Martué. Mon rythme est régulier, pas très rapide mais soutenu, volontairement, sans forcer mais sans traîner (vous me suivez ??...). Car en fait, un petit groupe me suit, me laissant mener la danse pendant quasi la moitié du parcours...Vous ne prendriez pas un peu le relais, les gars ?? ;-)
Ah, les parcours se rejoignent et nous pouvons encourager les valeureux "42"
Arrive le dernier ravitaillement, celui de la bière.
Reste combien de km? - Plus que 4? - Alors je vais goûter la Lupulus!
Et je ne serai pas le seul...Voilà, le temps que la mousse se tasse, et le rythme est repris à travers d'agréables petits sentiers qui zigzaguent dans les fougères, sous-bois et petites bosses, de beaux passages tout comme je les aime! Pendant que les "grands" bifurquent pour une dernière boucle de 10 km...

Juste un peu de route pour rallier l'arrivée, passée à 18h30.
Finalement, sur 26 km, nous avons emprunté un maximum de...quelques centaines de mètres de macadam, mises à part les deux petites sections nécessaires à la sortie et la rentrée du village. Bien vu les organisateurs, surtout pour ceux qui deviennent de plus en plus allergiques au terrain dur!
Sympa aussi l'indication de l'altitude maximale atteinte (545m, je crois...)! Clin d'oeil...
A peine le temps de récupérer et me désaltérer un peu que...Céline arrive..Déjà ? Je ne suis arrivé que depuis 8 min environ...Super !!

3e dame, précise-t-on! Mais au moment du podium, Céline se retrouve....4e, pour seulement 14", suite au décompte de la puce! Une grosse déception, quand même!! Mais c'est la (dure) loi du sport...Mais très contente de son résultat et de sa course, c'est cela qui compte.

Résultat : 2h29'14 - 46e/111
Céline : 2h38'25 - 62e/111



La photo souvenir avec Florentin, l'heureux organisateur.


Le podium "dames"...

Allez, la prochaine fois, ce sera pour la longue distance !!


1 commentaire:

Damien a dit…

Je ne connaissais pas l'existence de ce trail, il faudra que j'y aille. Bravo à tous les deux et spécialement à Céline !